1999/2000 : NAISSANCE DU CABARET LE P'TIT PARIS

Au milieu du XIXème siècle " Charles LAMBERT " et son épouse étaient des amuseurs public... Ce qui n'était pas encore considéré comme l'art du spectacle faisait difficilement vivre ce jeune couple. Ils voyageaient de ville en ville tels des forains. Ils ont ainsi ouvert le chemin de l'art de la rue.. Bien des années plus tard, Patrice Chevalier, l'arrière petit-fils de Charles Lambert, du nom d'artiste " baron Kent Derrick " repousse les limites du corps humain afin de surprendre, d'émerveiller un plus grand nombre de spectateur.

En effet depuis plus d'un quart de siècle, M. Chevalier vie de l'art du spectacle avec sans cesse de nouveaux projets. C'est en 1991 que son chemin croise dans des loges celui d'une artiste particulière... Cette femme trouve alors un soutien pour sa création artistique. La réussite des spectacles de rue pousse le couple d'artiste sur des spectacles de revue, plumes, strass et paillettes. Et ce, sur l'ensemble du territoire français. C'est en 1997 que Kent Derrick prend conscience du plaisir qu'il offre au public. Cette année là, Kent Derrick ira représenter son art au Maroc à l'occasion de l'anniversaire d'un des fils du roi. En 2000, coup de théâtre. M. CHEVALIER veut alors améliorer ses outils de travail. Ainsi, au coeur des Flandres, en pleine campagne, il prend le pari fou d'ouvrir une salle de spectacle de 240 couverts. Et Le Grand Cabaret * de Vieux-Berquin est né avec la revue " Paris Première ". * D'abord sous le nom " Le P'tit Paris "

2000/2001 : PARIS PREMIERE

Cette première revue est l'introduction de ce qu'est aujourd'hui le "L.G.C." Ce spectacle est une ôde à la Femme.
Sur des musiques de Régine, Mick Micheyl, Oscar Benton... les tableaux hauts en couleurs s'enchaînent, entrecoupés de numéros de Fakir.
La féérie des lumières et des costumes ainsi que l'originalité de la mise en scène font de ce show une étape importante pour le Cabaret qui saura, dés sa première année d'existence, imposer son propre style.

2001/2002 PARIS MAROTTE !

Avec un nom pareil, cette revue ne pouvait être que la promesse d'une folle soirée !
"Le mariage du nouveau réalisme et des tendances avant-gardistes" d'après ses créateurs. L'amour, toujours l'amour... c'est le thème récurrent de ce spectacle, les corps s'enlacent, s'entrelacent sur des musiques originales (Bjork, Joséphine Baker, Liza Minelli...) ou sur des mélodies spécialement créées pour le spectacle. L'humour a évidemment sa place durant ces deux heures de show !
Le succès est encore au rendez-vous !

2002/2003 : IL ETAIT UNE FOIS PARIS BERQUIN !

Cette revue marque un tournant pour Le Grand Cabaret ... une évolution. Les moyens techniques sont revus à la hausse, on note particulièrement l'apparition d'animaux : chevaux, alpagas, ânes...
Les ballets d'artistes aux costumes de plumes et de paillettes sont toujours au rendez-vous. Avec l'hommage à Gilbert Bécaud, des paysages d'Egypte au Jardin d'Eden, ce spectacle vous donne rendez-vous au pays du Rêve. Avec pour la première fois, mesdames, l'apparition de plusieurs artistes chorégraphiques masculins !

2003/2004 L'ENCHANTEUR

Pour la quatrième revue du "Grand Cabaret", la même recette : magnificence des costumes, originalité des musiques, diversité des décors et explosions d'effets et de lumières.
De l'entrée dans la salle de Valse au Royaume des "Oiseaux" en passant par le très sexy et culte "Tom's dinner", danseurs, danseuses et acteurs vous emmènent pour un voyage ennivrant !
Un voyage où la Magie a désormais aussi sa place, avec des numéros d'une grande originalité.

Pages

LE GRAND CABARET

Nouvelle saison, nouvelle aventure ! Et c’est avec un grand plaisir que nous vous proposons d’y participer
À l’affiche cette année, la nouvelle création :

« Very Martine ».

COORDONNÉES

 

CONTACT